ABATOUT REPULS - Détruire les insectes rampants - ABATOUT REPULS - V.N.M. Tél : 05.65.29.38.38

Rechercher
Utilisez les biocides avec précaution.
Avant toute utilisation, lisez l’étiquette et les informations concernant le produit.
Aller au contenu

Menu principal :


DETRUIRE LES INSECTES RAMPANTS

Lien vers notre fiche produit.

 

La Scolopendre méditerranéenne (Scolopendra cingulata) est répandue sur tout le contour de la mer Méditerranée, du Portugal aux rivages de la mer Noire. Elle est absente au nord des Alpes. Les plus grandes espèces de mille-pattes du monde entier se rattachent au genre des scolopendres. La scolopendra cingulata peut atteindre une longueur de 15 cm (10 cm en moyenne). Comme d'autres spécimens de genre scolopendre, la cingulata fait partie du petit nombre d'invertébrés à attaquer lorsqu'elle est menacée. Son venin n'est toutefois pas dangereux pour l'homme, contrairement aux autres espèces, mais sa morsure est particulièrement douloureuse.

Les araignées ou aranéides (ordre des Araneae) sont des  invertébrés arthropodes de la classe des arachnides (ce ne sont pas des insectes, mais un groupe plus vaste contenant également les scorpions, les uropyges, les aoûtats, les tiques et les opilions). Elles possèdent toutes huit pattes, pas d'ailes ni d'antennes, ni de pièces masticatrices dans la bouche. Elles ont des yeux simples et multiples, et produisent de la soie (une solution protéinée synthétisée par des glandes généralement situées à l’extrémité de l’abdomen).

Les blattes constituent l'ordre des blattoptères (Blattaria). La blatte est aussi appelée cafard ou cancrelat (coquerelle au Québec, ravet aux Antilles). Quelques espèces sont commensales de l'homme, principalement dans les cuisines où elles se nourrissent de restes, déchets et provisions. La blatte est omnivore. Elle apprécie particulièrement l'amidon, les aliments sucrés, les graisses et la viande. On peut en voir pendant la journée, surtout si elles sont nombreuses ou si elles ont été dérangées ; elles sont néanmoins nocturnes et donc actives surtout la nuit.

La punaise des lits la plus courante (Cimex lectularius) est l'espèce la mieux adaptée aux environnements humains. On la retrouve dans les climats tempérés à travers le monde et elle est connue depuis des temps très anciens. Les punaises des lits adultes sont de couleur brun-rouge, avec un corps ovale et aplati. Elles ne possèdent pas d'ailes et possèdent des poils microscopiques qui leur donnent un aspect rayé. Les punaises des lits adultes mesurent 5 à 8 mm de long et ne se déplacent pas suffisamment rapidement pour échapper à la vue d'un observateur attentif. Les nymphes sont translucides et de couleur plus claire. En devenant adultes, elles deviennent de plus en plus foncées et opaques. À l'âge adulte, on les compare souvent à des lentilles ou à des pépins de pomme.

Le gendarme, appelé aussi « suisse », « soldat », « masques-nègres » ou encore « diable cherche-midi » en raison de son attirance pour le soleil au zénith, est un insecte hémiptère de la famille des Pyrrhocoridae. Il porte le nom scientifique français de pyrrhocore, soit « punaise rouge ». Son nom scientifique est Pyrrhocoris apterus. C'est la punaise d'Europe la plus commune et la plus répandue : on la rencontre dans les zones tempérées d'Europe et dans la zone , jusqu'à l'Inde, partout sauf en montagne.

Les fourmis (famille des formicidés — Formicidae — ) sont des insectes sociaux formant des colonies, appelées fourmilière, parfois extrêmement complexes, contenant de quelques dizaines à plusieurs millions d'individus. Certaines espèces forment des «colonies de colonies» ou supercolonies. Les fourmis sont classées dans l'ordre des hyménoptères, comme les guêpes et les abeilles.

Les puces (de l'ordre des siphonaptères) anciennement dénommés aphaniptères (Aphaniptera) sont des insectes ptérygotes holométabole, caractérisés entre autre par leurs pièces buccales conformées en un appareil piqueur-suceur. Les puces sont des petits insectes ectoparasites. Elles infectent les mammifères (dont l'Homme) et quelques oiseaux, et vivent du sang de leurs porteurs. En Europe, les animaux domestiques et de compagnie (chiens, chats et plus rarement rat, souris blanche, furet, , etc..) peuvent être porteurs de plusieurs espèces de puces.

Le forficule (Forficula auricularia Linnaeus, 1758), aussi appelé perce oreille (pluriel perce-oreilles) ou parfois pince-oreille, est un insecte polyphage de la famille des Forficulidae. Leur corps est couvert d'une carapace ou cuticule, brun-roux brillant. L’abdomen est souvent plus foncé que la tête et le thorax. Le perce-oreille doit son nom à son abdomen qui se termine par deux cerques ayant la forme d'une pince, plus foncés, sur leurs extrémités. Ces cerques sont presque droits chez les femelles alors qu'ils sont nettement incurvés chez les mâles. Ce sont des armes défensives mais guère efficaces face à leurs gros prédateurs (oiseaux, lézards, mammifères insectivores, dont musaraigne...).

Les poux de tête vivent 6 à 8 semaines. Les femelles pondent 4 à 10 œufs (ou lentes) par jour pendant 3 à 4 semaines (100 à 200 œufs pondus par femelle). Après 7 à 10 jours passés solidement fixés sur le cheveu ou sur un poil, le pou sort de la lente sous forme de , qui deviendra adulte en moins de 15 jours. Les poux ont donc une importante capacité de reproduction.
Le pou de l'être humain (Pediculus humanus capitis) s'installe le plus souvent dans les cheveux. Le pou adulte mesure entre 2 et 4 mm. Il gêne son hôte par les démangeaisons qu'il occasionne (réponse du système immunitaire) et parfois par des surinfections (). Il pond des œufs en quantité qui deviendront à leur tour des adultes « nuisibles » incluant des femelles pondeuses. Au contact d'une autre chevelure, par exemple au contact d'un autre enfant au cours d'un jeu ou d'une bagarre, ou lors d'échanges d'habits, cache-nez, bonnets ou casquettes, le pou pourra changer d'hôte et sa colonie s'étendra ainsi de personne à personne.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu